Vapoter au travail, c'est fini !

Mis à jour : 5 mai 2019


A compter de ce jour, le vapotage est interdit s'agissant des locaux recevant des postes de travail situés ou non dans les bâtiments de l'établissement, fermés et couverts, et affectés à un usage collectif, à l'exception des locaux qui accueillent du public.


En clair, le vapotage au travail c'est terminé.


Quels risques ?

- Pour le salarié attrapé à vapoter sur son lieu de travail, il encourt 150 euros d'amende maximum. (Art. R. 3515-7 du Code de la santé publique)


- Pour l'employeur qui n'aurait pas procédé à l'affichage obligatoire de l'interdiction de vapoter, il encourt 450 euros d'amende pour une personne physique et 2 250 euros pour une personne morale maximum.(Art. R. 3515-8 du Code de la santé publique/ Art. 131-13 et 131-41 du Code pénal )


Consulter le Décret >



#obligationdaffichage #droitpénaldutravail #fumer